Les bénéfices d’une nouvelle réglementation


Les bâtiments contribuent pour 43 % à l’énergie consommée en France et pour 22 % aux rejets de gaz à effet de serre. Les logements existants en sont largement responsables.


Or la France a pris des engagements pour économiser l’énergie et diviser par 4 ses émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2050.


En conséquence, les pouvoirs publics ont décidé de renforcer les exigences de performances énergétiques dans les constructions neuves et aux logements existants dès lors qu’ils font l’objet de travaux d’amélioration.


Cette nouvelle réglementation fixe ainsi des exigences minimales sur les produits et équipements à mettre en œuvre pour toute intervention concernant l’isolation, le chauffage et la climatisation, l’eau chaude sanitaire, la régulation, la ventilation et l’éclairage.



être bien informés pour économiser l’énergie


Des incitations financières (crédit d’impôt, etc.) aident les particuliers à réaliser des travaux pour améliorer l’efficacité énergétique de leur logement.


Vous êtes locataire, propriétaire occupant ou bailleur ? Vous avez un projet d’achat ou de rénovation ? Un outil d’information, le Diagnostic de Performance Énergétique ou DPE, vous permet de mieux connaître votre logement.


Ce diagnostic, réalisé par des professionnels certifiés, est obligatoire lors de toute mise en vente ou location d’un logement. Il permet d’estimer la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre de ce dernier et de cibler les travaux les plus efficaces pour y économiser l’énergie.


Le DPE est un des diagnostics qui doivent figurer obligatoirement dans les contrats immobiliers :

  • lors d’une vente, avec les constats « amiante », « plomb »,« termites », « risques naturels et technologiques » et « installations intérieures de gaz et d’électricité »
  • lors d’une location, avec les constats « plomb » (à partir d’août 2008) et « risques naturels et technologiques »